WordPress Fever

C'est une véritable fièvre qui s'empare de l'hexagone depuis quelques années, et l'épidémie de popularité ne fait que croître. A tel point que le sigle WP est aujourd'hui bien souvent synonyme de poule aux oeufs d'or, ou si vous préférez une formule plus choc, aux vendeurs de rêves...

La promesse WordPress

A en croire les plus fervents partisans du CMS (qui sont dans 90% des cas ceux qui ont un génèrent revenu grâce ou via cette solution), le moteur WP serait en tous points idéal. Voici quelques-uns des avantages évoqués le plus souvent :

  • Une solution simple à installer et à utiliser au quotidien pour les plus néophytes
  • Une communauté toujours grandissante et très active
  • Des usages de plus en plus diversifiés grâce aux plugins (on trouve de véritables place de marché dédiées à ces développements tiers)
  • Une personnalisation poussée rendue possible grâce à la multitude de thèmes gratuits et payants disponibles (là aussi on trouve de nombreuses places de marché)
  • En dehors d'un usage "blog" qui était à l'origine de Wordpress, on peut aujourd'hui faire du e-commerce avec WP, des annuaires, des applications dédiées...

Promesse entendue

Cette évangélisation de la solution open source (licence GNU GPL version 2) a bien été entendue par un public désireux d'une solution gratuite pour publier des contenus sur le web.

Aujourd'hui plus de 25% des sites web dans le monde sont propulsés par le moteur WordPress.

A tel point que les agences de communication web s'entendent de plus en plus dire, avant même l'analyse des besoins : "Je veux un WordPress".

La messe serait-elle dite ?

Tout comme, pour certains, Google EST le web, pourrait-on dire que WordPress EST le site ?

Le rythme s'accélère et la machine WP s'emballe ?

Une locomotive lancée à toute vapeur

Il y a quelques jours, une proposition d'initiative de formations qualifiantes (reconnues CPF et/ou RNCP) a été publiée sur http://www.wp-spread.com/vers-une-certification-professionnelle-des-formations-wordpress/

De nombreuses initiatives sur et autour WP existent en France, parmi lesquelles voici les plus visibles

On ne compte plus le nombre de noms de domaine qui comportent "wp" dans l'URL, et proposent des produits (thèmes, plugins) ou services pour le moteur de site.

La deferlante "fièrement propulsé par WordPress" se transforme en business-model maintenant que le marché français est bien mature. De nombreux éditeurs logiciels lancent leurs plugins qui en mode fremium-premium, qui avec une licence mensuelle.

Le coeur WP étant gratuit, l'éco-système se développe sur l'ajout de thèmes ou de plugins, leur personnalisation, leur maintenance, leur distribution (de plus en plus en mode SaaS)...
Abonnez-vous, voilà le mot d'ordre.

Est-il encore possible de prendre le train en marche ?

Si vous avez manqué le départ, il est encore possible de raccrocher les wagons en développant vos propres services basés sur WordPress. Soyez ambitieux, visez le marché mondial et proposez vos développements en plusieurs langues.

Mais dépechez-vous ! Il s'agit de vous positionner rapidement avant la saturation du marché !