Black Friday

Vous rappelez-vous du Cyber Monday ?

Le "vendredi noir" (qui n'est pas sans rappeler le "jeudi noir" de l'histoire américaine) lance traditionnellement la période des achats de Noël au lendemain du Thanksgiving.

De très nombreuses enseignes commerciales jouent aujourd'hui de cette occasion supplémentaire d'attirer le consommateur, online et offline.

Cette année pour la première fois en prospectus papier sur la région nantaise, des grandes surfaces de vente comme Auchan ou Géant Casino communiquent en effet sur des promotions exclusives pendant 24h.

Prudence sur les bons plans

Rappelons toutefois qu'il ne faut pas se précipiter outre mesure car le Black Friday offre une occasion en or pour les commerçants.

En effet, cette journée exceptionnelle permet souvent de liquider quelques produits qui se vendent mal ou peu, par exemple en permettant d'écouler les stocks de produits en fin de vie ou remplacés par de nouveaux modèles (l'exemple parfait : la tablette tactile Samsung Galaxy TAB 3 de 10 pouces, qui est depuis quelques mois remplacée par le nouveau modèle Galaxy TAB 4).

Avec cet exemple, la TAB 3 est vendue 229 avec 30 euros de remise immédiate soit 199 euros, alors que la TAB 4 se trouve aux alentours de 240 euros. Ne vaut-il pas mieux investir 40 euros de plus, au lieu d'acheter un produit obsolète ?

Les meilleurs bons plans semblent plutôt s'appliquer aux produits dématérialisés, car il n'y a alors aucune contrainte de stockage ni logistique pour le commerçant, et donc potentiellement moins de "fausse bonne affaire". Ainsi, des logiciels ou des services affichent aujourd'hui -20% de réduction, ce qui peut s'avérer intéressant.

Etats-Unis vs France

Cette démarche marketing américaine porte-t-elle ses fruits en France ?

Difficile de juger, selon les médias en ligne qui peinent à expliquer l'origine du terme "black friday". Pour 01Net, cela viendrait du fait que les commerçant peuvent voir passer leur compta dans le noir après avoir été dans le rouge (c'est à dire que les vente du ce vendredi très spécial leur permettent de recouvrir un éventuel solde déficitaire), http://pro.01net.com/editorial/634126/e-commerce-les-enseignes-francaises-tentent-dimporter-le-black-friday/,

alors que pour Libération c'est dû à l'affluence en magasin qui évoque l'expression "noir de monde", http://www.liberation.fr/economie/2014/11/27/le-black-friday-rendra-t-il-les-francais-dingues-comme-les-americains_1151818  

Aux Etats-Unis le phénomène peut provoquer des mouvements de foule et fait chaque année des blessés. Car Outre-Atlantique, les promotions peuvent atteindre 80%, ce qui explique l'engouement et les tactiques que peuvent fomenter les acheteurs les  plus avides, la plus connue étant de dormir devant le magasin pour être parmi les premiers à pénétrer à l'intérieur à l'ouverture (et donc, un sutcroît de fatigue et de stress qui peut ensuite engendrer incivilités, violences et accidents).

Rien de comparable en France où les baisses de prix sont bien plus légères (-10% sur l'Ipad à la Fnac par exemple) et le public peu au fait de cette tradition consumériste américaine.

Un flop comme Halloween ? 

Du coup, d'autres éditorialistes ne manquent pas de faire la comparaison avec le phénomène Halloween (Cf. Les Echos, http://www.lesechos.fr/journal20141124/lec2_industrie_et_services/0203957366596-une-operation-commerciale-qui-arrive-en-france-1067387.php), qui malgré toutes les opérations commerciales entreprises sur l'hexagone depuis une quinzaine d'années, ne parvient pas à s'imposer :

Combien de petits lutins sont venus frapper à votre porte le 31 octobre dernier ?

Et parmi les rares candidats au déguisement, combien ont su réciter la phrase traditionnelle "Treats or tricks ?"

Et expliquer sa signification ? Bref.

Tout ça est hautement culturel : quand cela n'est pas ancré dans l'histoire culturelle du pays, cela ne parvient pas vraiment à s'implanter.

Bien sûr qu'il y aura quelques retombées économiques positives, c'est statistiquement indéniable. De quel ordre ? Attendons la semaine prochaine afin de dresser le bilan black friday + cyber monday !